Thérapies

La Naturopathie est une Médecine Traditionnelle mondiale, reconnue comme telle par l’OMS, basée sur le principe que le corps humain a une capacité innée à la guérison. Sa vocation est de prévenir la maladie, de conserver la santé, ou l’optimiser par un mode de vie plus sain.

Le naturopathe élabore, après un questionnaire approfondi et un bilan vital, un programme d’hygiène de vie qui sera constitué de conseils personnalisés pour une prise en charge globale des différents plans de la santé (alimentation, activités physiques, gestion psycho-émotionnelle) et complété selon les cas par différentes biothérapies (micro-nutrition, phytothérapie, aromathérapie). La Médecine Naturelle contribue ainsi à la promotion d’une santé globale et durable.

 

Voies thérapeutiques et prise en charge personnalisée: 

 

  • NUTRITION

Alimentation et santé sont clairement associées dans l’esprit de chacun. L’avancée des connaissances a permis de découvrir les grandes applications préventives et thérapeutiques de l’alimentation dans l’exercice quotidien de la santé. C’est avec soin que je m’appliquerai à vous établir un plan Alimentation – Santé personnalisé.

 

 

  • CHRONOBIOLOGIE NUTRITIONNELLE

Les recherches scientifiques du Pr J-R Rapin nous ont permis de découvrir la richesse de la chronobiologie nutritionnelle. Elle tient compte du fait que notre corps et nos activités biologiques sont en permanence en mouvement sur les 24 heures. Notre rythme biologique varie au cours de la journée, de la semaine, au fil des années, et nous rappelle l’importance de la notion de cycle.

La chronobiologie adaptée à la nutrition repose sur le bon sens et les dernières recherches en matière de nutrition, elle n’est ni un régime, ni une méthode. Elle considère que chaque aliment est bénéfique si sa consommation se situe dans le respect de l’horloge biologique du corps. Un certain aliment n’aura pas le même effet le matin que le soir. Un tel micronutriment aura un rôle bien spécifique à midi et sera délétère le soir. A cela est associé la notion de terrain, d’individualité, ainsi que les interactions avec les remèdes de la médecine naturelle.

Il s’agit donc d’un rééquilibrage alimentaire qui permet d’assimiler les aliments de manière optimale, afin qu’ils soient utilisés dans les meilleures conditions par l’organisme. Cette manière de s’alimenter permet d’être à l’écoute des besoins de son corps, de lui donner se dont il a besoin au bon moment, et ainsi de remettre les pendules à l’heure!

La chronobiologie nutritionnelle est utile pour la perte de poids, la prise de poids, lors de déséquilibres du système nerveux (fatigue chronique, troubles du sommeil, stress) et pour optimiser un retour à la santé dans bon nombre de troubles et pathologies. Il s’agit en quelque sorte d’une nutrition physiologique.

Ci-dessus le cycle du cortisol plasmatique sur 24 heures chez un sujet n’ayant rien mangé. Nous remarquons l’importance de la nutrition qui, en épousant au mieux ces rythmes biologiques, va optimiser le fonctionnement du corps.

 

  • MICRO-NUTRITION

La micro-nutrition est une branche de la nutrition, adaptée à chacun, qui étudie l’impact des micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, acides aminés, polyphénols, etc.) sur la santé. Elle consiste à satisfaire les besoins de chaque individu, par une alimentation diversifiée, une hygiène de vie adéquate, associée si nécessaire à une complémentation personnalisée.

Cette « supplémentation » peut être indiquée à différents moments de la vie marqués par la maladie, la convalescence, la pratique sportive ou toute autre situation de déséquilibre.

La micro-nutrition a montré son intérêt au travers de nombreuses recherches scientifiques:

  • dans les troubles fonctionnels qui représentent 80% des motifs de consultation;
  • dans la régulation durable des grandes fonctions de l’organisme;
  • dans l’accompagnement du traitement de certaines pathologies, afin d’améliorer la qualité de vie.

Les trois grands objectifs de la micro-nutrition sont:

  • Maintenir l’équilibre de l’écosystème intestinal;
  • Protéger les cellules de l’organisme des agressions et des effets du vieillissement avec les protecteurs cellulaires;
  • Limiter les déficits liés aux modes de vie et aux dysfonctionnements de l’organisme

 

  • TROUBLES NEURO-FONCTIONNELS
    Hypersensibilité, comment trouver un équilibre

Les troubles neuro-fonctionnels regroupent un ensemble de syndromes ou maladies survenant sur un terrain hypersensible.

Celui-ci correspond à une hyperréactivité aux changements, aux stress physiques ou psychologiques auxquels l’organisme est confronté, ayant pour conséquence une hyperexcitabilité neuromusculaire.

Objectifs:

L’objectif vise à trouver un équilibre de vie harmonieux ainsi qu’une stabilisation des différentes manifestations du trouble ou de la maladie à l’aide de différents outils.

Indications:

Un même terrain hypersensible, plusieurs syndromes ou déséquilibres:

  • Syndrome de fatigue chronique
  • Syndrome de l’intestin irritable (SII)
  • Fibromyalgie
  • Attaques de panique
  • Syndrome d’hyperventilation
  • Troubles anxieux généralisés
  • Stress, troubles du sommeil

Approche:

Plusieurs outils et techniques sont utilisés et adaptés en fonction de chacun, dans une approche globale de l’être humain, tels que :

  • Nutrition, neuronutrition et micronutrition
  • Phytothérapie du système nerveux et plantes adaptogènes
  • Approche par la méditation en pleine conscience et la respiration consciente
  • Initiation à différents mouvements et exercices de détente et prévention
  • Conseils en hygiène de vie

 

  • PHYTOTHERAPIE

Le mot phytothérapie signifie « soigner avec les plantes ».

Il s’agit d’une pratique millénaire qui s’est transmise et enrichie au fil d’innombrables générations. A travers les siècles et les continents, les hommes ont su acquérir la connaissance des plantes et leurs propriétés thérapeutiques.

Aujourd’hui, la phytothérapie s’appuie à la fois sur cette sagesse traditionnelle et sur les découvertes de la médecine moderne. La nature étant généreuse, elle nous met à disposition une grande variété de végétaux capables d’avoir une action directe sur l’organisme humain.

Les plantes médicinales sont classées selon les principes actifs majoritaires qu’elles contiennent. Elles permettent un traitement adapté pour chaque patient et s’emploient souvent en complément d’une autre approche.

Sous plusieurs formes:

Les plantes s’utilisent de maintes façons :

  • Tisanes et décoctions
  • Teintures mères
  • Extraits de plantes fraîches standardisés (EPS)
  • Extraits secs

L’aromathérapie est un dérivé de la phytothérapie et désigne l’emploi des huiles essentielles issues des plantes aromatiques.

Diverses indications:

Les plantes possèdent plusieurs propriétés thérapeutiques, elles peuvent être :

calmantes, sédatives, stimulantes, adaptogènes, fortifiantes, diurétiques, digestives, régulatrices de l’intestin, reminéralisantes, anti-inflammatoires, drainantes, etc.

Les indications de la phytothérapie sont donc nombreuses et variées.

 

 

  • AROMATHERAPIE

Branche de la phytothérapie, l’aromathérapie est l’utilisation des extraits aromatiques de plantes, à la différence de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante.

L’aromathérapie se fonde sur l’usage des huiles essentielles ou essences aromatiques, à des fins thérapeutiques. Les huiles essentielles sont des substances odorantes, volatiles et de consistance huileuse, contenues dans les plantes aromatiques. Elles permettent une modification et une correction durable du terrain de l’organisme, nécessaire au retour à la santé. Le champ d’action des huiles essentielles est vaste et concerne aussi bien le niveau physique qu’émotionnel.

 

  • MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE

Méditer, c’est se familiariser avec ce qui est. Se rendre simplement présent à cet instant, maintenant, avec une attention bienveillante et sans jugement .

Ancrée dans le courant d’une médecine globale (travail du corps et de l’esprit), la pratique de la méditation par la Pleine Conscience permet de créer les conditions favorables à une orientation des pensées, des émotions et des sensations corporelles, vers une meilleure santé physique et émotionnelle.

« Le bonheur de se trouve pas avec effort et volonté,
Mais réside là, tout proche,
Dans la détente et l’abandon,
Ne soit pas inquiet, il  n’y a rien à faire.

Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance.
Parce que dépourvu de tout réalité.
Ne t’attache pas aux pensées, ne les juge pas.

Laisse le jeu de l’esprit se faire tout seul,
S’élever et retomber,
Sans intervenir.

Cesse de faire.
Cesse de forcer.
Cesse de vouloir.

Et tout se trouvera accompli,
Naturellement. »

Lama Gendun Rinpoche

« Méditer, c’est s’arrêter. S’arrêter de faire, de remuer, de s’agiter. Se mettre peu à peu en retrait. Au début, ce que l’on éprouve semble bizarre: il y a du vide (d’action, de distraction) et du plein (tumult des pensées et des sensations dont on prend soudainement conscience). Il y a ce qui nous manque: nos repères et des choses à faire; et, au bout d’un moment, il y a l’apaisement qui provient de ce manque. Les choses ne se passent pas comme “ à l’extérieur”, où notre esprit est toujours accroché à quelque objet ou projet: agir, réfléchir sur un sujet précis, avoir son attention captée par une distraction. Dans cette apparente non-action de l’expérience méditative, on met du temps à s’habituer, à voir un peu plus clair. Nous sommes entrés en nous-mêmes, pour de vrai. C’était tout près de nous, mais nous n’y allions jamais. (…). »
Dr Christophe André, Psychiatre et psychothérapeute.

 

« Alors l’esprit ne regarde ni en avant ni en arrière. Le présent seul est notre bonheur. » Goethe